Mercredi 20 juillet 2011 à 19:48

J'ai soif de monde qui frôle autour de moi, de couleurs odorantes, de bruits de peintures qui dansent, de voix riantes et baladeuses, d'êtres qui sifflent et pensent. Ammène-moi la chaleur, mets des bras autour de ses ombres trainantes d'enfants délaissés qui pleurent à coup d'insultes vibrantes. J'ai soif de vie entre mes mains. Il faut que tout ces fracas se meuvent dans une harmonie déstructurée. Il faut qu'on soit un, des milliers à l'assaut du vide humain caché derrière des yeux gris-amers. Toutes ces montagnes échos sont pleines de trésors en forme de cabanes capables de recueillir les fantômes d'âmes d'immigrés du monde. On pourrait les attirer par des calumets sur les ailes de grands oiseaux noirs constructeurs de colonies autonomes. La peur abime les visages et moi je me dis que, pour rendre aux visages leur beauté, il faut partir du principe que nous avons le choix de déguerpir de sous ces brutes pour inviter ces millions de sourires en larmes à danser en coeur sur notre merde considérable afin de la réduire en une bouillie qui coulera dans un caniveau qu'on laissera s'enfuir au plus profond de la Terre. Tu m'aides ?

Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://des-photos-parmis-tant.cowblog.fr/trackback/3124454

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast